Mon Cul Sur La Commode

Mon Cul Sur La Commode

La sexualité des un(e)s et des autr(e)s

Mauvais Genre

Du cul tantôt drôle, tantôt touchant, tantôt mémorable, tantôt fantasmé ou rêvé. Parfois maladroit, malvenu, inattendu… Chaque semaine, je ramène un-e invité-e à ma table pour qu’il/elle me raconte sa vie sexuelle. Que ce soit à 16h ou tard dans la nuit : désir, plaisir, rapport au corps, souvenirs, pratiques… le portrait d’individu-e- se dessine au fil de la conversation… et ces portraits nous ressemblent un peu…<br /> Et vous ? Vous y pensez souvent ?!

En cours de lecture

Mon Cul Sur La Commode #37 – Camille

« Quand on a commencé à mettre en place le fait qu’on était obligé de rien, la question de MON plaisir s’est posée… et j’étais complètement perdu… C’était tellement loin de penser à soi ! »

Camille, 32 ans, nous parle de sa découverte de la sexualité, qu’elle a questionné, re-questionné et qu’elle déconstruit encore aujourd’hui… un parcours riche en réflexions et en messages de solidarité. Merci à elle de m’avoir accordée sa confiance.

Pour participer à l’émission, pour vos remarques ou suggestions : sonculsurlacommode@gmail.com… c’est toujours un plaisir de vous lire !

Merci pour vos écoutes !

Crédit musique : Laake – O- ; The apartments – Please don’t say remember

En cours de lecture

Mon Cul Sur La Commode #36 – Laetitia

« Le désir d’enfant n’était pas du tout une évidence.. -d’ailleurs je ne crois pas qu’il y ait d’évidence sur rien-, pour moi, ça a été un parcours (…), ça n’a pas été un but ».

Laetitia, 36 ans, nous parle de sa sexualité et de son accouchement, de ses rapports sexuels pendant sa grossesse et après… Merci pour ce nouveau et premier témoignage davantage axé sur le désir d’enfant, mais non moins intéressant !

Merci à elle et merci pour vos écoutes !

Pour participer à l’émission, pour vos remarques ou suggestions : sonculsurlacommode@gmail.com… c’est toujours un plaisir de vous lire !

Crédit musique : Blur -Music is my radar ; Gorillaz – El Mañana

En cours de lecture

Mon Cul Sur La Commode #35 – Cécile

« Même quand l’autre ne le sait pas, j’ai toujours l’impression que c’est là, latent, et que ça va forcément se voir par mille maladresses »

Cécile, 29 ans, nous confie son expérience d’absence de sexualité tout en sincérité et en réflexions. Merci beaucoup à elle de m’avoir contactée. On parle virginité, construction sociale, stéréotypes et pressions ; lâché-prise et « mise à nu »…

Merci pour vos écoutes !

Pour participer à l’émission, pour vos remarques ou suggestions : sonculsurlacommode@gmail.com… c’est toujours un plaisir de vous lire !

Crédit musique : Agnès Obel – The Curse ; Emilie Simon – Always Now

En cours de lecture

Mon Cul Sur La Commode #34 – Corine

« Je ne reviendrais pas du tout sur ma sexualité de 25 ans (…) je garde ce que j’ai là maintenant ! »

Merci à Corine, 49 ans, d’avoir franchi le pas et apporté la première contribution de la catégorie « des plus de 40 ans ». On parle confiance, plaisir, club échangiste, ménopause et confinement…

Merci pour vos écoutes !

Pour participer à l’émission, pour vos remarques ou suggestions : sonculsurlacommode@gmail.com… c’est toujours un plaisir de vous lire !

Crédit musique : In the crew for tea time – Sebastien Tellier et Caroline Polachek ; Romeo and Juliet – Dire Straits

En cours de lecture

Mon Cul Sur La Commode #33 – Clara

« J’adore tout ce moment où tu vas y réfléchir, tu vas te demander si il te plait (…) c’est tout le ‘avant’ que je trouve plaisant… »

Nouveau témoignage après quelques semaines d’absence : Clara vient nous raconter sa vie sexuelle, la découverte de son plaisir, le lien qu’elle fait entre sexualité et attirance, son gout pour les premières rencontres et la séduction… merci à elle !

(Il y a quelques petits tacles sur les francs-comtois mais soyez pas vexé-e-s, on en est toutes les deux !)

Merci pour vos écoutes !

Pour participer à l’émission, pour vos remarques ou suggestions : sonculsurlacommode@gmail.com… c’est toujours un plaisir de vous lire !

Crédit musique : The pirouettes – Dernier métro ; Aldous Harding – The barrel